Entreprise
Candidat
Vous êtes une entreprise
Créez le profil de votre entreprise avec des photos, vidéos et description, ajoutez vos offres d’emplois et consultez les statistiques générées par votre activité.
Créer un compte
Déjà inscrit? Accéder à votre espace
Courriel
Se connecter

Parce qu’une bonne décision peut changer à tout jamais le cours de ton existence…

Brome-Missisquoi
Partager
Achat local | Agroalimentation | Communauté et culture | Entrepreneuriat | Non classifié(e)
Un nouveau départ loin du mode de vie métropolitain
Par Brome-Missisquoi | 31 août 2020

La nouvelle réalité qui s’est tranquillement installée sur l’année 2020 a eu des conséquences lourdes pour beaucoup de gens. Heureusement, le confinement et la distanciation sociale ont aussi apporté leur lot de belles histoires et incité plusieurs personnes à entreprendre des changements positifs dans leurs choix de vie. Ça a été le cas pour Éric Gendron, chef de métier, qui est venu s’établir à Dunham avec sa copine Charlie, au milieu des champs foisonnants, dans la maison ancestrale de sa belle-mère.

 

Ce tournant inattendu lui est apparu comme une formidable chance de se donner un nouveau départ en s’éloignant de son mode de vie métropolitain, du travail de nuit dans les restaurants courus de Montréal – notamment le Lawrence et le Manitoba – et de la solitude en habitant seul dans son appartement.

« C’est en ville, quand il y a plein de gens autour, que je me sens le plus seul. Ici, c’est tellement calme, et il y a tant à faire que je ne me sens jamais seul! »

Le rythme effréné de la vie en milieu urbain l’avait épuisé, et il a eu envie de mettre le cap sur de nouveaux horizons.

Quelques mois plus tard, alors que la vie reprenait tranquillement le dessus au fil des jours qui s’étaient mis à allonger, Éric et Charlie ont décidé de rester plus longtemps. « Un peu plus longtemps » s’est transformé en « on pourrait rester ici finalement ». Et voilà que l’été tire à sa fin, mais les deux jeunes Montréalais ne sont toujours pas retournés en ville. Au contraire, ils cherchent plutôt un endroit à eux pour s’établir de façon permanente dans cette région nourricière qui leur offre déjà beaucoup plus que ce qu’ils espéraient y trouver au départ. Comme plusieurs couples et familles dans les derniers mois, Éric et Charlie feront enfin le grand saut au cœur de cette nouvelle vie qu’ils entament ensemble.  

Nourri par la curiosité et l’amour du frais, du simple, Éric a donc amorcé ses premières soirées champêtres qui se sont conclues avec succès : une formule souper gastronomique privée, à l’extérieur, avec un nombre réduit d’invités qu’il choisit lui-même. De cette idée est né le Coin Meigs (inspiré de la rue bien connue à Dunham), l’expérience par excellence pour apprécier toute la beauté naturelle de la vie en région, comme une tranche de quelques heures en suspens, à la brunante, dans un univers parallèle, ailleurs dans le temps. Et pas n’importe où : sous le pommetier garni de fruits, à quelques pas de la maison familiale – un ancien bureau de poste datant de 1850 (!) – entièrement rénovée, permettant à l’aspect historique du bâtiment de coexister avec une esthétique à la fois champêtre, moderne et épurée.

Éric y présente, avec la plus grande fierté, les fruits, les fleurs et les légumes de son propre potager, mais aussi les produits de ses nouveaux amis, un réseau qu’il s’est rapidement tissé à coup de visites à vélo dans les fermettes des environs. Au menu : tomates ancestrales, champignons sauvages, miel, herbes, sureau, chou rôti, agastache, maïs, amarante, fleurs, fromages, viandes, fermentations de tous genres, et plus encore. Tout ça, fait maison ou déniché chez les maraîchers et les producteurs du coin.

Et chaque souper est unique, guidé par la disponibilité des ingrédients frais du moment ainsi que les envies et les instincts d’Éric. Rien ne se répète, tout est renouvelé, réinventé, sublimé. Cette façon de faire lui permet de revisiter des créations qu’il a déjà cuisinées ailleurs, des plats qu’il a toujours voulu faire. « La seule chose que je sais faire, c’est ça » m’a-t-il lancé le plus humblement du monde lorsque je lui ai demandé ce qui l’avait poussé à donner naissance à ce projet. Et cette phrase à elle seule voulait tout dire : si Éric n’est pas sur son X, il en est certainement très près; un génie dans son univers. Les circonstances entourant la pandémie auront mené Éric sur la route insoupçonnée de son épanouissement. Comme quoi, il peut y avoir du beau là où l’on s’y attend le moins!

TaVraieNature
Ta vraie Nature
se cache peut-êtreici

PRÊT.E À FAIRE LE MOVE?

Presque convaincu.e?

Pour recevoir de l’information concernant notre région, laisse-nous tes coordonnées!

Suis-nous!

DEVIENS COMPLICE!

Tout ce qu'il faut savoir pour faire rayonner Brome-Missisquoi!

© MRC Brome-Missisquoi - FaisLeMove, tous droits réservés, 2019 - Politique de confidentialité

Site web et stratégie de marketing territorial par Visages Régionaux