Entreprise
Candidat
Vous êtes une entreprise
Créez le profil de votre entreprise avec des photos, vidéos et description, ajoutez vos offres d’emplois et consultez les statistiques générées par votre activité.
Créer un compte
Déjà inscrit? Accéder à votre espace
Courriel
Se connecter

Parce qu’une bonne décision peut changer à tout jamais le cours de ton existence…

Brome-Missisquoi
Partager
Achat local | Communauté et culture | Entrepreneuriat | Habitation | Non classifié(e)
L’exil urbain des Pétards
Par Brome-Missisquoi | 30 septembre 2020

Dans son atelier de Bedford, Catherine Therriault, l’entrepreneure derrière Les Pétards, crée du beau et du bon grâce à ses cosmétiques d’exception inspirés du territoire boréal canadien. Portée par un amour pour les matières premières naturelles et écologiques, elle a tout d’abord lancé sa gamme en 2013, depuis son appartement à Montréal, pour ensuite développer sa propre boutique trois ans plus tard à Sainte-Thérèse, sur la Rive-Nord de Montréal.

Native de l’Estrie, c’est dans les champs, au sein d’une famille d’agriculteurs établis à Lennoxville que Catherine a grandi. Installée dans un milieu plus urbain, c’est un appel presque viscéral qui réclamait Catherine auprès de sa terre natale. « Les Cantons-de-l’Est ont toujours été ma place. » Pour elle, les grands espaces font partie intégrante de son mode de vie et après plusieurs années loin de son milieu, elle est enfin revenue au bercail pour y faire grandir son projet.

Déplacer son entreprise Les Pétards ayant déjà pignon sur rue dans Sainte-Thérèse constituait un défi de taille, certes, mais pas un obstacle insurmontable. Elle a donc fermé sa boutique et rapatrié son matériel et son équipement dans le garage de sa maison en vue de commencer à nouveau, mais cette fois, dans la campagne qui a toujours fait battre son cœur. Avec l’aide du CLD Brome-Missisquoi, elle s’est dédiée à la recherche intensive à la fois d’un lieu de production ET d’une nouvelle demeure pour venir s’établir dans la région. Et c’est là que résidait son plus gros défi : trouver exactement ce qu’il lui fallait, idéalement dans la même ville. Ce processus lui aura pris six mois de visites, de repérages et de rencontres avec des gens du coin. Après avoir sondé les 21 villes de la MRC, son choix s’est arrêté sur Bedford pour son entreprise, et c’est à Bromont qu’elle s’est installée pour vivre avec son conjoint et leur chienne Norah.

« J’adore ne pas gérer ma vie en fonction du trafic chaque jour. On ne s’en rend pas compte, mais on est tout le temps là-dedans. Ça change toute la game! »

Ses efforts en auront valu la chandelle; le choix de Catherine prend tout son sens tous les matins, en route vers son atelier : « J’adore ne pas gérer ma vie en fonction du trafic chaque jour. On ne s’en rend pas compte, mais on est tout le temps là-dedans. Ça change toute la game! » explique-t-elle. Mon chemin, tout le long, c’est la route des vins! C’est mon petit moment. Je planifie ma journée, je suis dans ma tête, c’est beau. Il y a quelque chose dans Brome-Missisquoi que je n’arrive pas à définir, mais c’est une vibe que j’aime profondément. Les anciens cantons anglais, l’esthétique des maisons, il y a de grands terrains, des vues, des vallons, des rivières. Il y a comme quelque chose de très particulier qui fait que c’est plus beau qu’ailleurs! » dit-elle en riant.

Depuis près d’un an, Catherine évolue et continue de faire grandir son entreprise au sein des Bedford Lofts, une ancienne usine d’aiguilles à machines à tricoter des années 1880 qui a été revitalisée et séparée en divers locaux – un espace grandiose imprégné d’histoire avec ses plafonds de 14 pieds, ses planchers d’origine, ses murs de briques et sa fenestration impressionnante. Du tout début, Catherine s’est liée d’amitié avec le potier de renom, Christian Roy, ainsi qu’avec Marilyn Bergevin-Armand, créatrice des courtepointes derrière Le Point visible, ayant eux aussi établi leurs ateliers dans les Bedford Lofts. Au fil des mois, d’autres artistes ont emménagé leurs entreprises respectives dans le même bâtiment et bien vite, des liens se sont tissés. Maintenant, cette communauté artistique grandissante insuffle, non seulement au bâtiment historique, mais également à la ville de Bedford, une nouvelle énergie créative et débordante.

Et cette énergie, Catherine la ressent bien. Son exil urbain lui aura permis de faire de la place dans son quotidien afin de choisir les éléments qu’elle désire tenir en équilibre dans sa vie. Ainsi, son désir de créer brille de plus belle alors qu’elle s’abandonne dans des projets de cœur. « Qu’importe le projet que tu as, il y a l’espace pour le construire, le penser, il y a plus ou moins de limites, tout est à faire. Ça, pour un entrepreneur, c’est un peu comme un terrain de jeu! Tu te dis : “Qu’est-ce que je peux développer qu’il n’y a pas ici? Qu’est-ce que je peux faire pour que les gens viennent chez nous?”, contrairement à Montréal où il y a tout, où le milieu est saturé et où tu as l’impression d’être juste la copie d’un autre concept. Ici, tout est à faire. C’est le nouveau monde! »

Gageons que les projets de Catherine se multiplieront au fil des prochaines années et que les produits Les Pétards n’en sont que le début!

 

Pour découvrir Les Pétards :

lespetards.com

IG @Lespetards

https://www.facebook.com/Lespetards

 

TaVraieNature

PRÊT.E À FAIRE LE MOVE?

Presque convaincu.e?

Pour recevoir de l’information concernant notre région, laisse-nous tes coordonnées!

Suis-nous!

DEVIENS COMPLICE!

Tout ce qu'il faut savoir pour faire rayonner Brome-Missisquoi!

© MRC Brome-Missisquoi - FaisLeMove, tous droits réservés, 2019 - Politique de confidentialité

Site web et stratégie de marketing territorial par Visages Régionaux